Les dossiers

Un 29e aéroport pour arriver en Inde avec un visa électronique

By 7 juillet 2022No Comments

Les visas électroniques sont une alternative moderne dont peuvent bénéficier les voyageurs. Leur obtention est bien plus simple et rapide que celle des visas classiques. En effet, ils ne requièrent pas de déplacement vers l’ambassade et les formulaires à remplir ne sont pas très contraignants. L’Inde peut être fière de proposer de nombreux aéroports qui les acceptent. Elle facilite, ainsi, encore plus la procédure de voyager sur ses terres. Par la même occasion, elle améliore sa sécurité grâce à la digitalisation des informations.

Kannur rejoint les 28 autres aéroports qui acceptent les e-Visas en Inde

Depuis le 7 juin 2022, l’Inde compte 29 aéroports qui permettent d’y entrer grâce à l’e-visa. En effet, suite aux déclarations du Ministre Indien de l’Intérieur et du Directeur de l’Exploitation de l’Aéroport de Kannur, ce dernier compte désormais parmi les points de contrôle pour les voyageurs disposant d’un visa électronique.

Rappelons que Kannur se situe au sud du pays, dans le Kerala. Les trois autres aéroports de cette belle région étaient déjà ouverts aux titulaires de visa numériques. Il s’agit de l’aéroport international de Calicut, de celui de Cochin et de celui de Trivandrum.

Voici la liste des autres aéroports Indiens offrant le même avantage : Ahmedabad, Amritsar, Lucknow, Trichy, Varanasi, Bagdogra, Bengalore, Bhubaneswar, Chandigarh, Chennai, Coimbatore, Madurai, Mangalore, Mumbai, Nagpur, Port Blair, Pune, Delhi, Gaya, Goa, Guwahati, Hyderabad, Jaipur, Kolkata et Visakhapatnam.

Sachez, par ailleurs, que 5 ports maritimes sont accessibles via ce type de visa actuellement : Chennai, Cochin, Mangalore, Mormugao et Mumbai.

Qui peut bénéficier d’un e-Visa indien ?

Il faut d’abord savoir qu’il existe plusieurs e-Visas délivrés par l’Inde. Vous pourrez opter, selon le motif de votre voyage, pour un de ces types : tourisme, affaire, visite privée, médical, conférence, volontariat ou encore Yoga.

Pour en bénéficier, il faudra remplir certaines conditions. Parmi ces dernières, il faut appartenir à l’un des pays qui ont été choisis par le gouvernement indien. La France, toute l’Europe et les Etats-Unis en font partie. Notez, par ailleurs, que le Népal et le Bhoutan sont dispensés d’une telle procédure.

Vous devrez également fournir les documents suivants : une photo d’identité récente et la page d’identité du passeport. Ce dernier doit être valable au moins 6 mois à compter de la date de départ pour l’Inde.

Et bien sûr, vous aurez aussi à fournir certains renseignements à travers un formulaire en ligne. Parmi ces derniers, il y a votre statut professionnel actuel, des informations sur les derniers pays visités et les visas obtenus antérieurement…

Notez que généralement ce document numérique est délivré en quelques jours et que sa durée peut aller de 30 jours à 5 ans. Quant à son prix, il variera selon son type, le nombre d’entrées…